Le Burkina Faso vient d’enregistrer un premier cas de décès du virus qui fait actuellement ravage. Il s’agit de Marie-Rose Compaoré, la deuxième vice-présidente de l’Assemblée Nationale burkinabaise. Survenu dans la nuit d’hier mardi à ce jour, son décès a été annoncé par  le Pr Martial Ouedraogo, coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de Covid-19. Par surcroît diabétique, l’âgée de 62ans était déclarée positive au virus depuis un moment. Notons qu’au delà des deux cas positifs enregistrés le 9 mars, le Burkina Faso se retrouve actuellement avec un bilan de 27 cas positifs. En voilà de ces tristes nouvelles qui frappent ce pays de l’Afrique, en dépit de l’appel de son gouvernement au respect des mesures préventives et d’hygiène.

Par Denise GBEKE